Les performances de tous les joueurs belges impliqués dans cette 9e journée du championnat d’Angleterre, les déclarations et les appréciations importées d’outre-Manche : c’est dans le coin des Belges !


Alderweireld gagne la bataille, mais panse ses plaies

Tottenham 2-0 Manchester City
Alderweireld 81′

De Bruyne 90′

Alors qu’il était en train de gagner des points en vue d’une place indiscutable de titulaire, l’élan d’Alderweireld a été stoppé net à 10 minutes du terme. Aligné aux côtés de Dier, le défenseur belge a été excellent. Il a empêché par deux fois Gabriel Jesus de marquer en début de matches, a éteint beaucoup d’incendies derrière et a même lancé Kane sur le contre qui amène le deuxième but. Comme une version plus jeune de 5 ans, il a été le roi du ring. Malheureusement, une blessure l’a contraint à se coucher.

Embed from Getty Images

« Cela sent mauvaisC’est une blessure musculaire aux adducteurs, mais personne n’est à blâmer. Je suis vraiment désolé pour Toby, parce qu’il a livré une prestation fantastique contre à City. Il a une blessure importante qui résulte de la fatigue. Je crains une absence de longue durée », a expliqué Mourinho dans la foulée du match. Si son absence devait, en effet, être de longue durée, Tottenham risque de perdre un réel atout.

De l’autre côté, De Bruyne n’a pas gagné, mais a terminé le match en bonne santé. Mais comme souvent dans les défaites de City, De Bruyne n’a pas grand-chose à se reprocher et mériterait de se trouver du côté des gagnants. Près de marquer à plusieurs reprises, il a fait des courses utiles et sa conduite de balle à partir du milieu de terrain et a offert quelques merveilleux ballons de but.

Embed from Getty Images

« On fait ce qu’il faut dans les deux premiers tiers du terrain, mais pas dans le dernier. On arrive plus à marquer et c’est compliqué de trouver de la consistance. Nous devons être plus précis, mais cela viendra », a observé De Bruyne.

Les Foxes subissent la loi de Liverpool

Liverpool 3-0 Leicester
Origi est monté à la 89′

Tielemans a joué 90′
Praet est monté à la 62′

C’était l’un des chocs de cette 9e journée de Premier League, mais il a vite tourné à l’avantage d’une équipe. Liverpool était plus fort que Leicester et le score est là pour le rappeler. Tielemans était le seul joueur belge au coup d’envoi. Sans doute diminué par une grosse semaine internationale où il a été brillant, ça l’était beaucoup moins contre les Reds. Pour la première fois depuis un certain temps, le milieu des Foxes n’a pas dicté le match, le trio de milieux de terrain de Liverpool pressant beaucoup trop rapidement pour que le Belge puisse prendre de l’envergure. La conséquence ? Des passes précipitées, trop imprécises et un manque de projection vers l’avant.

Embed from Getty Images

Souvent titulaire ces derniers temps, Praet s’est contenté d’une demi-heure de jeu contre Liverpool. Monté au jeu à la place de Fuchs (2-0 à ce moment là), il avait pour mission d’aider ses partenaires à, au moins, réduire le score. Malheureusement pour le Louvaniste, son impact n’a pas été à la hauteur des espérances.

Embed from Getty Images

De son côté Divock Origi, oui il porte toujours le maillot de Liverpool, a disputé ses premières minutes en championnat. Fin novembre.

Burnley 1-0 Crystal Palace
Batshuayi a joué 90′
Benteke est monté à la 77′

Le match des attaquants belges de Palace peut se résumer à deux belles occasions. Difficile de dire s’il on peut parler de raté, mais Batshuayi à l’heure de jeu et Benteke en toute fin de match on eu le ballon d’égalisation au bout des pieds.

Bien affûté lors de la semaine avec les Diables, Michy ne parvient pas à se montrer aussi efficace en club. En fait, s’il avait un peu de chance avec Palace, son début de saison ne serait probablement pas mauvais. Rappelez-vous ses trois buts annulés pour un hors-jeu en trois semaines. Contre Burnley il aurait aussi pu marquer, mais il a loupé son face à face avec Pope. Dommage.

Benteke, lui est monté au jeu à la 77e et aurait également pu débloquer son compteur de la saison avec les Eagles. Point positif, avec ses 13 minutes disputées contre les Clarets, l’attaquant a gonflé son compteur de temps de jeu, puisqu’il n’avait jamais joué autant cette saison en Premier League. C’est déjà ça de pris.

Wolves – Southampton
Dendoncker a joué 90′

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.