Manchester United : parole à la défense

Twitter

Après une seule journée de Premier League, beaucoup d’observateurs s’enthousiasment de voir la défense de Manchester United dégager une impression de solidité.


Le temps d’analyse footballistique est, la plus par du temps, très court. On laisse peu la place aux analyses froides et on a tendance à très vite tirer des conclusions, avant de les déconstruire encore plus rapidement. C’est un peu ce qui se passe avec le premier match de Manchester United face à Chelsea (4-0). Il faut dire que c’était le match phare de cette première journée et qu’il y a avait de nombreux éléments nouveaux à observer. En premier lieu : la défense des Red Devils.

Il faut dire que la saison dernière United a encaissé 54 buts (10e pire défense) plus que Liverpool et City combinés. L’arrivée de deux défenseurs de talent, Harry Maguire et Aaron Wan-Bissaka, devait donc résoudre ces problèmes défensifs avec un premier test de taille face à Chelsea.

Le désordre défensif des dernières années pourrait bien toucher à sa fin grâce à ces deux arrivées. « La défense de Manchester United, collectivement et individuellement, a été très aléatoire et chaotique ces dernières années. Erreurs élémentaires, manque de calme, désorganisation, manque de communication et peu de leadership. Les fans de United auront certainement regardé la malheureuse figure de Kurt Zouma à Old Trafford avec un sens aigu de la familiarité », commente le Telegraph.

Embed from Getty Images

Finalement, ces problèmes défensifs ont touché un peu tout le monde la saison dernière, sauf peut-être les deux équipes qui ont terminé en tête du classement. United, Chelsea, Arsenal et parfois même Tottenham n’ont jamais été irréprochables défensivement. Manchester City et Liverpool ont dépensé sans compter pour solidifier leur arrière garde et il semblerait que le voisin de City ait voulu en faire autant cette année.

Débuts de rêve

Wan-Bissaka et Maguire n’auraient sans doute pas rêvé meilleurs débuts. Un match de bonne facture et serein, malgré l’euphorie du résultat. Une bonne nuit de sommeil en perspective partagée par leur coach, qui affichait un large sourire au coup de sifflet final.

Il faut dire que les prestations de ses deux recrues étaient plus que satisfaisantes. Harry Maguire jouait comme si cela faisait des années qu’il portait le maillot. Plein de calme, il était leader de sa défense et n’a pas hésité à coacher Luke Shaw, tout en pointant du doigt la direction à prendre pour ses coéquipiers. Jose Mourinho, l’ancien manager de United, dont les problèmes avec Shaw étaient bien documentés, a d’ailleurs expliqué à la mi-temps que « Maguire allait vite se rendre compte qu’il allait devoir couvrir son compatriote beaucoup de fois cette saison ». Tandis que Maguire « suintait une autorité calme et classe – des interceptions rapides, des dégagements autoritaires et des duels aériens robustes », Wan-Bissaka n’en était pas moins impressionnant.

Malgré des airs nonchalants, le latéral droit a maîtrisé ses interceptions (86% de tackles réussis et 6 interceptions), effectués de bons déplacements (2 dribbles réussis sur 3) et a été juste dans ses passes (86% de réussies). « À la demi-heure de jeu environ, le nom de Wan-Bissaka était chanté avec convoitise par le bas Stretford End », témoigne le Telegraph.

« Ils se sont intégrés excellemment. Harry n’a eu que 3 ou 4 sessions d’entraînement avec le groupe mais c’est un déjà un joueur d’expérience. Il a fait exactement ce pour quoi nous l’avons signé : sa présence dans les deux surfaces, son calme et son aisance avec le ballon. C’est un leader et avec lui, David De Gea et Victor Lindelöf, ils ont très bien organisé la défense. Il est important d’avoir de fortes personnalités à ce poste », a expliqué Solskjaer après le match. Sous-entendu : Smalling, Jones et Rojo peuvent se faire du souci.

Si ce premier clean sheet d’United depuis février dernier a de quoi donner le sourire aux fans, il ne faut cependant pas tomber dans une euphorie prématurée. Le score n’en atteste pas forcément, mais Chelsea s’est montré dangereux à plusieurs reprises et domine largement en termes de tirs tentés et cadrés. Les débuts sont évidemment encourageants, mais la saison sera encore très longue. Prochaine étape: Molineux.

Embed from Getty Images

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.