Quel mercato pour Liverpool ?

Vainqueur de la Ligue des Champions, Liverpool veut maintenant s’attaquer à la Premier League. Un objectif qui sera non dissimulé, mais difficile à atteindre. Pour y arriver, Liverpool devra s’inspirer de son concurrent Manchester City, notamment en termes de profondeur de banc. Explications.


Depuis 5 saisons maintenant, Liverpool dépasse franchement ou frôle la barre des 100 millions d’euros dépensés lors des différents mercatos. Des dépenses importantes qui n’ont pas toujours été synonymes de succès si on regarde cela via le prisme des trophées gagnés. Cependant, ils ont aussi vendu pour près de 100 millions chaque saison depuis 5 années également. Un moyen d’équilibrer la balance, mais qui démontrait aussi que l’envie d’aller voir ailleurs des meilleurs joueurs signifiait aussi que l’offre sportive de Liverpool n’était pas suffisante.

Depuis l’arrivée de Jurgen Klopp, cette tendance évolue positivement. Les résultats deviennent plus intéressants en championnat, mais aussi en Coupe d’Europe avec ces deux finales perdues en Europa League et en Champions League. De plus, les arrivées ont été mieux ciblées et les échecs de recrutement presque inexistants. La saison dernière était une vraie réussite sportive, 2e place et victoire en C1, et l’effectif n’a jamais semblé aussi fort et homogène. Comme l’aboutissement du travail de Klopp depuis 4 saisons combiné à des joueurs de classe mondiale. Mais est-ce suffisant pour glaner un titre de champion national ? Comment injecter plus de talent sans mettre en péril cet équilibre ? Liverpool ne semble, en tout cas, pas décidé à investir cet été.

Peaufiner l’effectif

Il est évident que l’effectif de Liverpool, par rapport à celui de Manchester City est moins consistant. Cela ne veut pas dire que les 11 joueurs présents sur le terrain sont moins qualitatifs, mais que le groupe élargi est déséquilibré. À titre d’exemple, si on compare les bancs des deux équipes lors de la dernière journée, on remarque vite que celui de Liverpool est plus « léger ».

Banc de Manchester CityBanc de Liverpool
Contre Brighton 12/05/19Contre Wolverhampton 12/05/19
DaniloJoe Gomez
Kevin de BruyneJames Milner
Nicolás OtamendiAlex Oxalde-Chamberlain
Gabriel JesusDejan Lovren
Leroy SanéXherdan Shaqiri
John StonesDaniel Sturridge
Arijanet Muric (G)Simon Mignolet (G)

Ce n’est évidemment pas une donnée ultra objective, mais si on fait le jeu de comparer les bancs tout au long de la saison, on se dit sans analyse profonde que l’effectif élargi de City a sans doute eu son importance dans la lutte pour le titre. Si le groupe de Liverpool regorge de qualité, une ou deux recrues supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout lorsqu’il faut pallier une blessure, et elles ont été nombreuses côté Reds.

Mais à quels postes recruter ? Si dans le sens des départs rien ne bouge, il ne semble pas opportun de changer quelque chose au poste de gardien (en comptant sur Mignolet comme numéro 2) ou dans le milieu de terrain qui est déjà bien fourni. Mais un autre attaquant ne ferait pas tache. En effet, Sturridge et Ings ont quitté le club. Même si Divock Origi voit son statut évoluer, tout devra reposer sur lui en cas d’indisponibilité de Firmino, qui n’est pas à l’abri de soucis physiques. C’est, certes, jouable en réorganisant un peu son 11 de base, mais sur le long terme, il vaut mieux pouvoir compter sur un joueur ayant l’habitude d’évoluer à ce poste.

Embed from Getty Images

Pour le moment, Liverpool a officiellement enregistré une arrivée : Sepp van den Berg, un défenseur central hollandais de 17 ans. Inutile de dire que ce transfert ne peut être considéré comme un apport direct à l’équipe première. Pour l’instant, on peut donc considérer Liverpool n’a donc pas transféré de nouveaux joueurs pour l’équipe A. Côté départ, outre les prêts, Ings, Moreno, Randall, Sturridge et Bogdan sont partis définitivement.

Conclusion: si Liverpool veut pouvoir tenir la distance sur plusieurs fronts et particulièrement en Premier League, ce qui sera sans surprise l’objectif numéro 1, il faudra ajouter de qualité et de la consistance à cet effectif. C’est indéniable.

Compter sur les joueurs déjà au club

Si Liverpool n’engage pas de nouveaux joueurs, le club peut aussi compter sur des joueurs en retour de prêt. Comme Harry Wilson, qui revient d’une belle saison à Derby County (40 matches en Championship, 15 buts et 3 assists). Reste à voir ce que la préparation décidera: un nouveau prêt ou l’intégration dans le noyau pro. Citons aussi Ben Woodburn ou encore Ovie Ejaria. Pour ces deux derniers, on imagine mal les voir intégrer le noyau A.

Mais il ne faut pas toujours recruter pour amener de la qualité dans son effectif. Parfois, il suffit d’un espoir qui éclate, d’un joueur qui revient de blessure ou d’un changement de position pour apporter une réelle plus-value. Liverpool semble vouloir miser très gros sur son jeune attaquant Rhian Brewster (19 ans) dont l’éclosion a été retardée la saison dernière pour cause de blessure.

Embed from Getty Images

« Rhian Brewster est un top buteur, un grand talent et je lui ai déjà dit qu’il aurait un grand rôle cette année, mais que cela dépendait avant tout de lui. Nous verrons. Il doit pouvoir jouer à plusieurs positions. Dans l’axe, sur l’aile. Je pense qu’il aura des opportunités cette saison, j’en suis même sûr », a expliqué Klopp. Le joueur est d’ailleurs très performant en préparation, de quoi conforter le staff dans ses intentions. Ce qui peut aussi expliquer le mercato assez calme. Les Reds comptent sur des joueurs déjà au club.

« On a déjà des recrues: Oxlade-Chamberlain, Rhian Brewster, n’ont pas joué la saison dernière. Tous ces jeunes joueurs sont comme des nouveaux joueurs pour nous. Nous verrons bien ce que nous ferons, mais je ne pense pas qu’il s’agira du plus grand mercato de tous les temps », a d’ailleurs confirmé Klopp.

Il est vrai que la saison dernière Liverpool a dû se priver de certains joueurs pour cause de blessure, tandis que d’autres ont pris le temps de s’adapter à un nouveau championnat. Un joueur comme Naby Keita par exemple, devrait pouvoir s’exprimer à sa juste valeur. Adam Lallana, s’il revient en forme, peut lui aussi faire du bien en sortie de banc. Sans oublier ce que les Milner, Shaqiri, Origi ou encore Matip ont su démontrer malgré un statut de non-titulaire.

Malgré tous ces facteurs positifs, Liverpool ne peut pas s’appuyer sur l’éclosion un jeu attaquant de 19 ans ou sur les espoirs de voir des joueurs en méforme l’an dernier revenir plus fort cette saison. Recruter un joueur n’est évidemment pas une garantie de réussite, mais il permet en tout cas d’amener une concurrence. Heureusement les Scousers pourront toujours se rattraper cet hiver en cas de besoin.

LIRE AUSSI | 5 Liverpool players who have a point to prove entering the new season

LIRE AUSSI | NABY KEITA SHOULD BREAKOUT AS A STAR AT LIVERPOOL THIS SEASON


2 comments on “Quel mercato pour Liverpool ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.