Les performances de tous les joueurs belges impliqués dans cette 12e journée du championnat d’Angleterre, les déclarations et les appréciations importées d’outre-Manche : c’est dans le coin des Belges !


De Bruyne impuissant, derby décevant

Manchester United 0-0 Manchester City
De Bruyne 90′

C’était le match attendu par tous les fans de Premier League pour cette 12e journée, mais le derby de Manchester a pourtant été terriblement décevant. Avec un De Bruyne à la baguette, Manchester City s’est montré trop peu consistant face aux Red Devils. Le Belge n’a pas été à la réussite dans toutes ses entreprises, mais fut le plus menaçant côté Skyblues.

C’est en effet sous son impulsion que les actions les plus dangereuses des Citizens ont été amenées dans la surface d’United. Comme cette passe en un temps vers Mahrez, qui a été beaucoup trop lent avant d’armer son tir. Mais c’est globalement deux équipes peu inspirées qui se sont fait face. Tel un combat de boxe où aucun des protagonistes n’ose mettre le premier coup, sous peine d’en prendre un en retour.

Embed from Getty Images

Benteke enchaîne, Leicester revit

Crystal Palace 1-1 Tottenham
Benteke 90′
Batshuayi est resté sur le banc

Alderweireld a joué 90′

Deuxième titularisation consécutive pour Big Ben qui retrouve les joies du temps de jeu. On connaît le faible de Roy Hodgson pour le joueur et cette nouvelle opportunité donnée au Diable en dit long sur la spirale positive qu’il traverse.

Sur le terrain cela s’est d’ailleurs senti. Avec quelques belles combinaisons entre lui et Zaha et malgré des imprécisions devant et des erreurs de timing sur ses têtes devant, il a toujours gardé la volonté de travailler pour l’équipe durant toute la partie. À l’image de ses interventions défensives en fin de match qui ont été très précieuses.

Embed from Getty Images

Il a aussi beaucoup fait rire internet au coup d’envoi lorsqu’il s’est précipitamment projeté vers l’avant, bien suivi par Son, alors que les 20 autres joueurs étaient genoux à terre, comme lors de chaque match.

Batshuayi n’a pas quitté le banc et plus le temps passe et plus on se demande ce qu’il est venu faire à Crystal Palace.

En face, c’est un Tottenham plein de confiance qui se déplaçait à Selhurst Park, avec une défense de fer menée par Alderweireled. Une défense qui n’a pas failli à sa réputation jusqu’à 10 minutes du terme. Le but de Schlupp est venu briser une série de 4 matches sans encaisser depuis Brighton le 1er novembre. Contre les Eagles, Toby a été le meilleur défenseur et a coupé les tentatives adverses en deux tel un brise-glace sur la banquise.

Embed from Getty Images

Leicester 3-0 Brighton
Tielemans 90′
Praet est monté à la 75′

Trossard est resté sur le banc

Les Foxes retrouvent le sourire. Après deux défaites, voici Leicester enchaîner deux victoires. Tielemans, indéboulonnable était bien titulaire. Praet, lui, a souffert du retour dans le 11 de Ndidi dans le milieu et a donc été placé sur le banc.

Embed from Getty Images

Sans surprise, le milieu a fait ce qu’il savait faire. Bien aidé par Ndidi au niveau défensif, il a pu se projeter encore un peu plus vers l’avant pour distribuer les passes tranchantes dans la profondeur.

Dennis Praet a fait une bonne montée, en pressant avec énergie l’équipe adverse. De son côté, Trossard semble avoir du mal à regagner une place de titulaire après sa blessure puisqu’il a entamé son 3e match consécutif sur le banc et ne l’a pas quitté cette fois.

Mauvaise passe de Dendoncker

Wolverhampton 0-1 Aston Villa
Dendoncker a joué 80′ (averti)

Dans un match très musclé entre les deux équipes de Birmingham (2 rouges, 11 jaunes), Leander Dendoncker a disputé les 90 minutes. Pas dérangé par l’aspect volontaire et engagé du match, il a porté main forte à Semedo pour tenter de canaliser les assauts de Grealish. Malgré la défaite, on ne peut pas dire que Dendoncker ait fait un mauvais match. Toujours aussi présent dans le milieu, il s’est même procuré les deux plus grosses occasions des Wolves, dont une brillamment sauvée par Martinez.

Embed from Getty Images

Sorti à dix minutes de la fin du match, il n’est donc pas responsable du pénalty. Vu l’aide apportée à Semedo durant le match, le fait que le Portugais soit coupable de la faute qui amène le pénalty est révélateur. Nuno Espirito Santo réfléchira sans doute deux fois avant de sortir Dendoncker.

Toujours est-il que Wolverhampton accuse le coup avec ce 0/6 qui implique une petite chute au classement.

Fulham 1-1 Liverpool
Origi est monté à la 84′

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.