Hector Bellerin, l’irremplaçable.

Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, la saison d’Hector Bellerin (23 ans) est terminée. Une vraie tuile pour les Gunners qui perdent leur arrière droit le plus performant.


« Suite à sa blessure contractée samedi contre Chelsea, nous pouvons confirmer qu’Hector s’est rompu le ligament croisé antérieur du genou gauche. Hector sera opéré dans les prochains jours. Le processus devrait durer entre 6 et 9 mois, ce qui le privera de compétition pour le reste de la saison », communiqué Arsenal peu après le match face à Chelsea (victoire 2-0). Le constat est clair, Bellerin qui revenait à peine d’une blessure au mollet, est reparti pour un (long) tour.

Un être vous manque …

Une première titularisation depuis son retour qui aura duré 72 minutes. C’est à ce moment du match qu’il a quitté le terrain sur une civière.

Durant ces 72 minutes, il est devenu très clair pour la plupart des observateurs que l’Espagnol était important, voire indispensable à l’équilibre du système d’Emery. Si ce rôle ne sautait pas forcément aux yeux de tous, sa blessure risque bien de le rappeler : Bellerin sera difficile à remplacer.

Embed from Getty Images

Si le système d’Emery passe tantôt d’une défense à quatre, tantôt à trois, Bellerin est toujours placé sur ce flanc droit. Comme arrière droit dans une défense à 4 et comme extérieur droit dans une défense à 3.

Pourquoi est-il important ?

D’abord, ses concurrents n’ont jamais convaincu, comme Lichtsteiner, qui n’a pas son volume, ou encore  Maitland-Niles. Même si ce dernier n’a pas tout à fait le même rôle, il a joué les remplaçants sur le flanc droit à quelques reprises.
Ensuite, Bellerin s’est montré décisif à de nombreuses reprises (seul Holebas de Watford compte plus d’assists donnés que lui parmi les défenseurs de PL).

« Les options les plus offensives d’Arsenal pour le poste de défenseur sont sans aucun doute Kolasinac et Bellerin. Ils jouent un rôle essentiel dans l’exécution du plan d’Emery, d’où le succès de leur utilisation face à des équipes plus fortes. Non seulement ce duo d’arrière offre toute la largeur et la créativité qui fait cruellement défaut au sein de l’effectif d’Arsenal, mais leur capacité à pousser plus haut leurs coéquipiers sur le terrain, permet aussi de créer un pressing haut et donc, de vrais pièges pour les adversaires. Avec Maitland-Niles à la place de Bellerin, cela devient incohérent. Avec Lichtsteiner à la place de Bellerin, cela devient impossible », explique Squawka.

Avant d’ajouter: « Maitland-Niles est un demi-centre-milieu-ailier-défenseur central d’urgence devenu victime de sa polyvalence, perdant son instinct qui en faisait un joueur passionnant. Et Lichtsteiner, âgé de 35 ans, est en forte baisse et ne peut plus offrir son coffre d’antan, et ce, malgré une sagesse évidente ».

On le voit son absence risque bien de faire tanguer un système qui a besoin de latéraux offensifs et les joueurs capables de reprendre ce rôle ne se bousculent pas.

Embed from Getty Images

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.