La deuxième vie de Leander Dendoncker

Le ciel s’éclaircit pour Leander Dendoncker qui, petit à petit, prend sa place dans le onze de base de Nuno Espirito Santo.

Si sa première partie saison a été difficile, il faut bien avouer que l’année 2019 commence en fanfare pour le Belge. En effet, sur les 4 matches joués depuis le 1er janvier par les Wolves, il a disputé l’entièreté de 3 d’entres eux. Plus que sur l’ensemble de la saison jusque décembre 2018. Du temps de jeu utilisé à bon escient puisque ses performances sur le terrain sont assez bonnes. Dernière en date ? La victoire un peu folle face à Leicester en ouverture de la 23e journée de Premier League.

À sa place

Il est vrai que trouver la position qui correspond le mieux à Leander est devenu un casse tête. Baladé entre la défense et le milieu à Anderlecht, comme défenseur en équipe nationale, on ne savait pas très bien en qualité de quel poste il avait rejoint la Premier League. Aligné jusqu’ici en tant que défenseur son replacement au milieu du jeu depuis 3 matches n’est certainement étranger au fait qu’il retrouve des couleurs sur le terrain.

« Je ne suis pas aussi à l’aise derrière qu’au milieu parce que j’ai joué principalement au milieu ces dernières années. C’est là où je me sens le mieux même si j’ai joué aussi en défense. Je peux y jouer mais je me sens mieux au milieu. Au départ, quand je suis arrivé, je me suis essentiellement entraîné en défense, en axial droit mais là, depuis quelques semaines, c’est plus au milieu », expliquait-t-il à la presse anglaise il y a quelques jours.

Un milieu qui fonctionne

Nuno Espirito Santo cherche le bon équilibre dans son milieu de terrain de puis le début de la saison. Pour plusieurs observateurs, le trio Dendoncker-Moutinho-Neves est la réponse. Neves dicte le jeu, Moutinho fait parler sa magie et Dendoncker intercepte les tentatives adverses. « La décision de faire jouer Romain Saiss en défense et non Dendoncker en a surpris quelques-uns, mais c’est peut-être l’indication la plus claire à propos des intentions de Nuno pour l’avenir à long terme du Belge », peut-on lire dans une analyse du Birmingham Mail.

Reste à voir s’il en sera de même pour le prochain match face à West Ham. Le sauvetage quasiment assuré des Wolves permettra en tout cas de finir la saison avec un poids de moins dans les jambes.

Embed from Getty Images

Une saison qui démarre enfin ?

Après 3 titularisations consécutives, on pourrait croire que sa saison est enfin lancée. Mieux vaut tard que jamais diront les septiques. Si son match n’a pas été parfait face à Leicester (notamment sur le 2-2 de Morgan) on l’a senti assez serein dans ses interventions. Une confiance capitale pour s’imposer dans un effectif de Premier League. En tout cas, certains supporters semblent l’avoir définitivement adopté.

2 commentaire

  1. […] Pour Leander Dendoncker, le ciel devient de plus en plus clair. Sa situation s’améliore puisqu’il enchaine les titularisations.LIRE AUSSI | La deuxième vie de Leander Dendoncker […]

  2. […] LIRE AUSSI | La deuxième vie de Leander Dendoncker […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.