Les performances de tous les joueurs belges impliqués dans cette 10e journée du championnat d’Angleterre, les déclarations et les appréciations importées d’outre-Manche : c’est dans le coin des Belges !


De Bruyne fait ce qu’il sait faire

Manchester City 5-0 Burnley
De Bruyne 90′ – 2 assists

Manchester a trouvé son efficacité offensive et la victime fut Burnley samedi après-midi. Il en va de même pour De Bruyne et ce n’est sans doute pas un hasard. En effet, le Belge a été, de nouveau, l’élément clé dans la victoire des Skyblues. Deux assists à son actif avec un deuxième vraiment sublime pour Mendy.

Le Belge aurait même pu inscrire un but en toute fin de match, mais son envoi a terminé sur le poteau de Peacock-Farrell qui avait déjà passé une soirée assez difficile. Plus inquiétant par contre, ce sont les déclarations de Pep Guardiola. « Le problème, c’est que les joueurs perdent la joie de jouer au football. Avant, c’était sympa de jouer une ou deux fois par semaine avec des spectateurs. Maintenant, c’est trois jours et puis un autre. »

Il est vrai que, même s’il n’est pas des plus expressifs sur un terrain, De Bruyne, à l’image de beaucoup de joueurs, donne l’impression de faire son travail au sens strict du terme. Sans prendre du plaisir, notion si importante dans le football. Et nous ne sommes qu’à a dixième journée de championnat.

Embed from Getty Images

Des Belgians Eagles toujours muets

Crystal Palace 0-2 Newcastle
Benteke est monté à la 66′
Batshuayi est monté à la 82′

Roy Hodgson avait choisi de n’aligner aucun des deux attaquants belges de Crystal Palace face à Newcastle. Benteke a eu la chance de monter en premier, peu avant la 70e. Il s’est d’ailleurs procuré une grosse occasion dès l’action qui a suivi sa montée et une autre de la tête un peu plus tard, forçant le gardien des Magpies à sortir une grosse parade.

Embed from Getty Images

Comme Benteke, le score était toujours de 0-0 lorsque Michy Batshuayi est monté. Il aurait d’ailleurs pu ouvrir la marque sur un centre de Van Aanholt, mais le Belge était une pointure trop court pour décaler ce centre ras de terre dans le but vide.

Embed from Getty Images

Brighton 1-1 Liverpool
Trossard est monté à la 25′

Origi est resté sur le banc

Entré au jeu à la place de Maupay après seulement 25 minutes, Trossard a fait son retour plus tôt que prévu. Absent lors des deux dernières rencontres de Brighton pour blessure, l’attaquant belge a remplacé Maupay qui s’est blessé en bottant le pénalty (raté) dès la première mi-temps.

Malheureusement pour lui et les Seagulls, son entrée n’a pas aidé. Pas vraiment à l’aise face à Liverpool, il n’a pas donné l’impact dont on le sait capable. On va mettre cela sur le compte d’un retour de blessure.

Embed from Getty Images

Arsenal 1-2 Wolverhampton
Dendoncker a joué 90′

Wolverhampton aura connu une soirée contrastée. D’abord la peur, avec la blessure de Jimenez qui a jeté un froid glacial sur l’Emirates pendant de nombreuses minutes. Puis ensuite, la première victoire des Wolves à Arsenal dans l’histoire de la Premier League. Même si la joie fut timorée dans l’attente des nouvelles de l’attaquant mexicain.

Embed from Getty Images

Dendoncker a disputé l’ensemble de la rencontre et fut un des artisans de la victoire. C’est d’ailleurs sa tête sur la transversale qui amène le premier but des siens. Aligné dans le coeur du jeu, il a été le véritable moteur de Wolverhampton et n’a pas cessé de courir. Beaucoup d’équipes aimeraient ce genre de joueur.

Les Belgian Foxes surpris

Leicester 1-2 Fulham
Tielemans a joué 90′
Praet est descendu à la 45′

Contre Fulham, cantonné au bas du classement depuis le début de saison, on aurait pu croire que Leicester allait regagner en championnat après une défaite sèche (3-0) contre Liverpool. Mais les Foxes ont été surpris par des des Cottagers bien déterminés.

Tielemans a été trop lent en début de match, et c’est sa passe qui a été interceptée sur le premier but. Mais, il a également stoppé avec brio un contre dangereux et tout ce que Leicester a fait de dangereux par la suite est passé par lui. Difficile de pointer un homme du doigt quand la contre-performance est avant tout collective.

Rodgers ne s’est d’ailleurs pas caché: « Fulham méritait de gagner – ils nous ont punis et nous n’avons pas été assez bons pour les inquiéter. Nous sommes une équipe jeune et des soirées comme celle-ci montrent qu’il reste du travail à faire. »

Embed from Getty Images

Praet était également titulaire, mais a du cédé sa place à la mi-temps. Le score étant de 0-2 au repos, lui et Thomas ont laissé deux joueurs plus offensifs tenter de récupérer la sauce, dont Barnes qui réduira le score. Sans être inexistant, Praet vit une passe plus compliquée après un bon début de saison. Son occasion créée pour Vardy montre cependant qu’il est toujours capable de rendre des services.

Embed from Getty Images

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.