Les performances de tous les joueurs belges impliqués dans cette 11e journée du championnat d’Angleterre, les déclarations et les appréciations importées d’outre-Manche : c’est dans le coin des Belges !


De Bruyne rayonne, Manchester City en profite

Manchester City 2-0 Burnley
De Bruyne 90′ – 1 assist, 1 but

Après la démonstration (5-0) contre Burnley la semaine dernière, Manchester City s’est de nouveau fait plaisir, face à une équipe, de nouveau mal classée. De Bruyne a été capital dans la construction de cette victoire, puisqu’il a un pied dans les 2 buts.

D’abord sur l’ouverture du score de Sterling. Il récupère le cuir dans le rond central avant de donner un ballon parfait à l’attaquant anglais sur le 1-0.

Ensuite sur le deuxième but, tombé à la moitié du premier acte. Sterling, encore lui, tombe très facilement dans la surface et le milieu des Skyblues en profite pour marquer son deuxième but de la saison en Premier League, aussi sur pénalty.

De Bruyne s’est également procuré deux grosses occasions durant la deuxième mi-temps, dont une frappe sur la barre. Avec 6 tirs, De Bruyne s’est montré très actif offensivement et a sans doute livré une de ses meilleures prestations de la saison en championnat. Intouchable.

Embed from Getty Images

Benteke 152 jours plus tard

West Bromwich 1-5 Crystal Palace
Benteke 90′ – 2 buts
Batshuayi est monté à la 81′

Si sa saison avait commencé en mode mineur et avec seulement une vingtaine de minutes disputées jusque la 8e journée, son temps de jeu a pas mal augmenté depuis. Au point de recevoir une titularisation pour ce match face à West Brom. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Benteke a su remercier Roy Hodgson pour ce petit cadeau de St Nicolas avec son doublé. Le dernier en Premier League remonte à avril 2017 dans un match face à … Liverpool.

Une titularisation d’autant plus importante que l’effectif de Palace était au complet. Même si en semaine, il y avait des doutes concernant Zaha et Ayew, ce qui a poussé Benteke à gagner une place sur le terrain. « J’étais prêt et j’ai parlé avec le manager. Il m’a dit d’être disponible parce que j’avais une chance de jouer vu les doutes sur certains joueurs. Au final, je suis vraiment content de cet après-midi » explique Benteke.

« J’ose espérer que Christian recevra beaucoup de louanges » a insisté son coach Roy Hodgson. « Il ne faut pas retenir que ses goals, mais aussi tous les autres aspects. Il a attendu sa chance, en étant patient tout en continuant à travailler. Je pense que c’est le bon moment pour lui donner une chance de montrer ce qu’il peut faire aux côtés de Wilf»

Une vraie bouffée d’oxygène pour l’attaquant belge habitué à se contenter du banc ces derniers temps. Plus important encore, il a retrouvé le goût du but et c’est capital quand on est un attaquant. « Je suis vraiment heureux d’avoir eu la chance de marquer ces deux buts, mais le plus important, ce sont ces trois points, car nous avons dû réagir après nos deux défaites consécutives » a expliqué Christian Benteke après le match.

Embed from Getty Images

Si Christian sourit, Michy grimace. Après quelques titularisations en championnat, c’est le deuxième match consécutif que Batshuayi débute sur le banc. Monté à la 81e minute de jeu, sa feinte de corps a permis à Benteke de marquer son deuxième but. Mieux que rien.

Sheffield Utd 1-2 Leicester
Tielemans 90′
Praet est monté à la 90e+4

S’il est pointé du doigt sur l’égalisation des Blades à cause d’un duel un peu trop tendre avec McBurnie (même s’il y a peut-être faute sur le Belge), le reste du match de Tielemans a été plutôt bon. Plaque tournante des Foxes, il a souvent donné la passe juste, dans le bon tempo, comme à son habitude

Dennis Praet est monté au jeu en toute fin de match, pour la forme. Le but étant certainement de sceller le score en gagnant quelques secondes.

Embed from Getty Images

Sans Origi, Liverpool punit Dendoncker

Liverpool 4-0 Wolverhampton
Dendoncker a joué 90′

Annoncé dans la défense par la composition officielle du club, il semblerait que Dendoncker ait plutôt évolué dans le milieu du jeu. Cela n’a pas changé grand-chose à la soirée difficile vécue par les Wolves. Face à Liverpool, même sans certains de ses cadres, la tâche n’est jamais aisée.

Embed from Getty Images

Souvent assez haut sur le terrain pour soutenir ses trois attaquants, Dendoncker est ensuite redescendu éteindre les incendies en défense. Pas suffisamment pour éviter la succession de but. Il est malgré tout resté implique jusqu’au coup de sifflet final, malgré la défaite.

Origi n’était pas sur la feuille de match.

North London Derby

Tottenham 2-0 Arsenal
Alderweireld 90′

Vu l’absence présumée de longue date pour Alderweireld, c’était une petite surprise de le voir titulaire dans un match de cette importance. Finalement, le défenseur n’aura loupé qu’un seul match de Premier League suite à sa blessure. Un signal fort qui renforce le statut de titulaire d’Alderweireld, qui avait vu Davinson Sanchez être préféré en début de saison.

Embed from Getty Images

Et le moins que l’on puisse dire c’est que Toby n’a pas fait qu’être présent sur la pelouse. Bien conscient de ce que représente le North London Derby, il a démontré pourquoi Mourinho l’avait lancé directement dans la bataille. Avec 5 duels aériens défensifs gagnés sur 6 et 10 dégagements, Alderweireld n’a pas laissé grand-chose aux attaquants d’Arsenal. À l’image de son intervention sur Aubameyang en fin de match. Le boss de la défense, indéniablement.

Brighton – Southampton
Lundi 21h.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.