Retour sur les performances des joueurs belges engagés dans cette 30e journée de Premier League. Avec le premier but de Tielemans à Leicester et la fin de série pour Lukaku.

Les bons élèves

Youri Tielemans est un homme heureux. Depuis son arrivée à Leicester, le milieu revit et retrouve de bonnes sensations. Samedi, ce travail a porté ses fruits et il a été récompensé d’un but. Son premier en Angleterre. « Tout d’abord, je tiens à remercier Jamie Vardy de m’avoir donné le ballon à ce moment-là. Il a été récompensé par ses deux buts plus tard dans le match et je suis vraiment heureux pour lui. Je sais que ce n’est pas un gars égoïste. J’étais là et il a donné la passe parfaitement, je me devais donc de mettre ce ballon dans le but », a expliqué l’ancien Anderlechtois au média du club.

Si son match face à Fulham (victoire 3-1) n’a pas été son meilleur en terme d’impact sur le jeu, le fait d’avoir marqué renforce encore un peu plus l’idée que son prêt était la meilleure chose possible pour le joueur. Mais Leicester souri également puisque que Tielemans est devenu un pion quasi essentiel dans l’équipe. Une recrue qui s’est imposée directement et fait gagner des points, de quoi casser sa tirelire ce été ?

Pour Eden Hazard, les semaines se suivent et réservent leur lots de surprises. Mené par les Wolves jusqu’aux derniers instants du match, Chelsea peut se réjouir d’avoir un joueur comme Hazard capable de ramener un point en fin de match à lui tout seul. Un match nul (1-1) qui intervient au mauvais moment puisque la lutte pour la 4e et la 5e place est de plus en plus féroce.

Face à Wolverhampton, Chelsea a de nouveau peiné offensivement et la délivrance est, une fois encore, venue des pieds d’Hazard. Le Belge a su amené cette étincelle pour débloquer la situation.

Pour son coach, Maurizio Sarri, ses joueurs ont manqué d’explosivité. « Vous devez vous jouer en une touche ou deux et pas cinq-six. Nous devons faire mieux contre une équipe qui ne veut pas jouer. »

Embed from Getty Images

De l’autre côté, Leander Dendoncker a de nouveau été auteur d’une bonne rencontre. L’Expressandstar s’est d’ailleurs montré dithyrambique pour qualifier sa performance: « Parfois, Dendoncker est un chocolat belge de luxe, mais ici, il était une mayonnaise pleine de graisse étalée partout sur les frites carbonisées de Chelsea. Il a complètement activé le mode Doncker Kong. Vrai box-to-box, il peut aussi se défendre de manière robuste et sans fioritures. A remporté pas moins de 8 tackles – l’une des meilleurs taux de la saison par un joueur des Wolves – et a effectué une série d’interceptions importantes tout en couvrant une énorme quantité de terrain. Excellent. »

Gueule de bois européenne pour Lukaku, Batshuayi reste muet

C’était le choc de cette 30e journée de Premier League : Arsenal recevait Manchester United. Un choc qui a tournée à l’avantage des visités. Pour United, sans doute encore dans l’euphorie de l’exploit forgé à Paris, le match a été compliqué. Tout comme pour Romelu Lukaku qui restait sur 6 buts en 3 matches TCC. Après avoir été le héros en Ligue des Champions, le Diable est quelque peu rentré dans le rang, à l’image de son équipe. Ultra efficace mardi, Lukaku n’a pas su convertir ses chances face aux Gunners. Ses mouvements ont cependant bien ennuyé Laurent Koscielny et Sokratis.

La bonne nouvelle pour lui est, qu’en championnat, il reste sur 5 matches complets. Pas mal pour un joueur considéré comme remplaçant il y a quelques semaines à peine. Il faut bien avouer que les nombreuses blessures favorisent aussi son temps de jeu élevé.

Michy Batshuayi a, de son côté, disputé son premier match complet depuis son arrivée à Palace. Une défaite face à Brighton (1-2) et un match sans histoire pour l’attaquant.

« Parfois hors du match en première mi-temps, il a montré de bonnes intentions, mais n’a pas réussi à prendre le meilleur sur Dunk et Shane Duffy. Sans doute transformé après la causerie des les vestiaires, il été impliqué dans le penalty obtenu par Palace et a harcelé Duffy, ce qui lui a donné une autre chance peu de temps après. Il a bien travaillé après la pause mais devra encore attendre pour marquer son premier but à la maison pour Palace », analyse Football.London.

Christian Benteke, monté à 15 minutes du terme, n’a pas réussi à renverser la vapeur malgré une grosse présence physique.

90 minutes pour Vincent Kompany

« Nous n’aurions pas pu demander plus à ce stade de la saison mais nous sommes tous convaincus que Liverpool remportera tous les matchs restants jusqu’à la fin de la saison », a déclaré Vincent Kompany à l’issue du match face à Watford. « Nous savons à quel point la tâche qui nous attend est grande avec des matches importants à venir et des matchs difficiles contre toutes les équipes. Nous sommes tous détendus et calmes, nous ne nous laissons pas emporter. »

Embed from Getty Images

Une décontraction partagée par le défenseur dans son match face à Watford (3-1). Une performance correcte pour le capitane des Diables mais qui aurait été meilleure s’il avait été plus ferme dans son duel aérien avec Troy Deeney qui a offert le ballon au buteur, Deulofeu.

Un match complet pour le Citizen qui fera du bien au moral et vient renforcer l’effectif de Guardiola au moment où les rencontres vont se multiplier.

Christian Kabasele a disputé l’intégralité du match. De retour en tant que titulaire en championnat (deuxième fois seulement en 2019), le gaucher reprend du poil de la bête. Il a effectué une rencontre solide mais n’a rien pu faire pour empêcher le triplé de Sterling. Avec 2 tackles réussis sur 2 et 8 dégagements, Kabasele a été le meilleur défenseur de Watford à l’Etihad.

Embed from Getty Images

EN BREF

Jan Vertonghen n’a pas pu empêcher la déroute des Spurs à Southampton (2-1). Le Belge aligné dans l’axe de la défense est impliqué dans la phase confuse qui amène le but égalisateur.
Les semaines se ressemblent pour Odoi et Fulham, à nouveau battus. Au poste d’arrière droit, il est fautif sur le troisième but. En difficulté face à Barnes.
Mignolet et Origi sont restés sur le banc lors de la victoire de Liverpool (4-2) contre Burnley.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.