Les performances des joueurs belges impliqués dans cette 26e journée de Premier League. Avec en point d’orgue, un choc à sens unique entre Manchester City et Chelsea.


Un samedi discret pour les attaquants

Le match d’ouverture entre Fulham et Manchester United a permis à Romelu Lukaku de retrouver une place de titulaire. Avec l’échéance européenne de mardi face au PSG, Solskjaer a préféré faire tourner quelque peu.

Lukaku n’a pas été décisif statistiquement, mais c’est à l’issue d’une de ses courses qu’United a obtenu un penalty converti par Pogba. Les fans ont aussi remarqué sa drôle de réaction sur le but d’ouverture du même Pogba. L’attaquant a pesté lorsque que la ballon a franchi la ligne avant de célébrer le but. Une attitude qui traduit une envie encore plus brulante de marquer des buts.
Le Manchester Eveening News s’est montré assez sévère avec le Diable : « La prestation la plus pauvre du côté de United. Immobile, léthargique. Toujours pas au niveau de l’actuel meneur de l’attaque, Marcus Rashford. Sera de retour sur le banc mardi ». Voilà qui est clair.

Christian Benteke était, lui, bien titulaire face à West Ham (1-1). Mais son match ne restera pas dans les anales non plus. 90min l’a qualifié de moins bon joueur sur le terrain samedi après-midi : « Christian Benteke n’a été que périphérique pendant ses 60 minutes ses sur le terrain, à l’image de la façon dont il a gâché sa seule chance de marquer. Hors de portée devant le but ».

Après 60 minutes, Hodgson décide de remplacer Benteke par son compatriote Michy Batshuayi. Pour l’Evening Standard, c’est déjà clair : Batshuayi devra commencer les matches à la place de Benteke étant donné que ce dernier n’a pas saisi sa chance. En l’absence d’autres vrais numéro neuf, aligner le joueur prêté par Chelsea en tant que titulaire pourrait permettre à Zaha de jouer sur un flanc, là où il est le plus dangereux. L’entrée au jeu de Batshuayi a d’ailleurs séduit son coach : « il a travaillé dur pour se mettre derrière les défenseurs. Durant sa brève période sur le terrain, il a eu cinq ou six tirs. Nous devons le mettre dans les meilleurs conditions pour qu’il devienne dangereux. L’entrée de Michy et Max (Meyer) a été bénéfique ».

Embed from Getty Images

Débuts réussis pour Tielemans

Titulaire face à Tottenham (déiate (3-1), Youri Tielemans a été très bon pour ses débuts. Le milieu belge retrouve ses sensations et Wembley a pu observé les qualités indéniables du joueur. « Il a été fantastique et a rendu le jeu de Leicester plus simple. Chaque ballon qu’il a touché fut positif, il a été exceptionnel. Malheureusement, la finition de Leicester n’a pas été au rendez-vous », s’est réjouit Jamie Redknapp sur Sky Sports. The Independant en a rajouté un couche : « Excellent. Leicester a bien joué en première période, et c’est grâce à lui. Il a porté le ballon avec allure et puissance, délivrant des passes de qualité aussi bien longues que courtes. Un début fantastique. »

Embed from Getty Images

Coté Spurs, Jan Vertonghen n’a pas été à la fête. Pourtant très bon la semaine dernière, le gaucher n’a pas été l’auteur de sa meilleure performance face aux Foxes. Fautif sur le penalty avec une intervention assez étrange sur Maddison, il s’est rattrapé en effectuant des passes correctes (88%). Il aurait, cependant, pu intervenir plus efficacement sur la course de Pereira qui amène le but. Alderweireld est monté au jeu à la 71e, sans pouvoir empêcher Vardy de marquer 5 minutes plus tard. Globalement, Tottenham peut s’estimer heureux de n’avoir pris qu’un seul but vu le nombre d’occasions laissées à Leicester.

Hazard et Chelsea noyés par 6-ty

Chelsea se souviendra de ce déplacement à City. Une défaite 6-0 qui va laisser des traces et qui fera peut-être même rouler des têtes. Du côté de Kevin De Bruyne, c’était en mode cruise control. Il a peu touché le ballon mais l’a toujours rendu meilleur. Véritable chef d’orchestre, ses passes ont dirigé les contre-attaques des Skyblues. Il aussi été dangereux sur coup-franc avec un ballon génial glissé à Bernardo Silva sur le premier but. Une match comme les autres a-t-on envie de dire.

Embed from Getty Images

Par contre, la nuit risque d’être difficile pour Sarri conscient du « gros problème » dans son équipe. La faillite défensive des Blues est historique. C’est le score le plus lourd depuis 1991 et une défaite 0-7 face à Nottingham Forest. Pour 90min Eden Hazard a joué les Don Quichotte : « La performance de Chelsea était faible, voire inexistante, mais il faut rendre justice à Hazard. Le seul à tenter de sauver quelque chose. Bien qu’il n’ait reçu aucune récompense pour son travail, il a donné aux Blues leurs meilleures chances de marquer ».

Un épisode qui risque bien d’acter son choix définitivement.

EN BREF

Laurent Depoitre a joué une grosse demi heure mais n’a pas su empêcher Arsenal de s’imposer (1-2). Il a été tout proche de marquer son premier but de la saison.
Divock Origi a du se contenter d’une poignée de minute dans un match déjà plié (3-0 contre Bournemouth). Aligné en tant qu’arrière droit face à United, Denis Odoi n’a pas su empêcher une nouvelle défaite pour Fulham (0-3). « Il sait qu’il va perdre ses duels et ne prend pas de plaisir », a observé Gary Neville, qui n’a pas mâché ses mots.
Christian Kabasele n’a pas quitté le banc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.